Sport et ostéopathie : arnaque, intérêt, nécessité ?

une méthode thérapeutique

Le recours à l’ostéopathie dans le monde du sport augmente de plus en plus, ce qui entretient la polémique et suscite les débats. Des questions se posent alors à l’esprit à savoir : en quoi consiste l’ostéopathie ? Pourquoi attire-t-elle tant ?

Les caractéristiques essentielles de l’ostéopathie.

Créée en 1874 par Andrew Taylor Still, l’ostéopathie est avant tout une méthode thérapeutique  préventive et créative non conventionnelle visant à soulager les troubles fonctionnels par des manipulations du système musculo-squelettique et myofacial. Elle a pour principal objectif conserver ou restaurer la mobilité du corps donc de toutes les différentes structures de l’organisme. De ce fait, elle traite toutes les maladies fonctionnelles et psychosomatiques. Elle collabore ainsi avec la médecine conventionnelle. En un mot, l’ostéopathie remet la structure corporelle en ordre par des manipulations manuelles. Son statut légal varie cependant d’un pays à un autre. Elle crée ainsi une polémique et se trouve être au cœur de toutes les conversations et débat  dans le domaine sportif.

L’ostéopathie et le sport.

Malgré le fait qu’elle soit très recommandée par différentes mutuelles et par la sécurité sociale, l’ostéopathie suscite encore le débat et la polémique dans le domaine sportif. En effet, certains médecins du sport ainsi que certains kinés déconseillent fortement les sportifs à recourir aux ostéos  qui peuvent être de mauvais praticiens profitant de leur ignorance. Ils les incitent  plus à mieux s’occuper de leur corps pour éviter les accidents. Cependant, il existe également des médecins et aussi des kinés qui collaborent en harmonie avec des ostos dans la prise en charge de ces sportifs. Bref, les avis divergent et le dernier mot appartient donc à ces derniers.

Pour conclure, l’ostéopathie attire de plus en plus les sportifs du fait qu’ils ont l’impression d’être plus écoutés et du fait que l’ostéopathie présente certains avantages pour la sécurité sociale. Néanmoins, certains médecins conventionnels sont sceptiques face aux méthodes adoptées par certains ostéos qui semblent aller au-delà de leur éthique professionnelle et dépasser les limites de leur compétence. En conclusion, ostéo, médecin et kiné ont leur rôle et leur compétence bien précis. Même si leurs avis et leurs méthodes sont différents, leur objectif principal reste la sante et le bien-être du sportif.  Et au final, c’est à ce dernier de faire son choix.

Le massage au CBD, un soin idéal pour les sportifs !
5 bienfaits du vélo pour la santé