Vous débutez dans la course ou le culturisme ? Connaître quelques soins de base

2016 est l’année des premiers Jeux olympiques sud-américains à Rio de Janeiro. Avec les jeux, de nombreuses personnes finissent par trouver la motivation nécessaire pour commencer ou même intensifier la pratique de sports tels que la course à pied, la musculation. Toutefois, toute personne souhaitant investir dans la formation, que ce soit dans une académie ou en plein air, doit se rappeler que les athlètes professionnels se sont préparés pendant des années à réaliser des performances de haut niveau dans les jeux, et les “athlètes amateurs” ne font que commencer.

C’est pourquoi, les personnes qui débutent doivent se préparer de manière adéquate, en tenant compte des limites de leur corps, afin de ne pas souffrir de blessures musculaires ou de complications encore plus graves (comme les problèmes cardiovasculaires). Ce sujet est si important qu’on a énuméré quelques conseils essentiels pour que l’entraînement de ces athlètes soit avant tout sûr et réussi.

Demander un avis médical

Avant de commencer toute activité physique, il est très important que la personne subisse une évaluation médicale, des tests sanguins et un test de stress (celui qui consiste à marcher sur le tapis roulant avec des électrodes et qui mesure en toute sécurité quelles sont les limites de chacune).

Se préoccuper de la nourriture

Le sportif débutant doit se soucier d’avoir une alimentation saine et équilibrée, de préférence avec l’accompagnement d’un nutritionniste. Ce professionnel adaptera les besoins énergétiques individuels à chaque modalité sportive, en ayant pour objectif une bonne performance et le maintien de la santé.

Comment s’habiller et se vêtir ?

Le choix des vêtements pour faire de l’exercice peut sembler superflu, mais il ne l’est pas. Voici quelques exemples.

  • L’athlète amateur doit éviter d’utiliser de très vieilles baskets ou des baskets mal ajustées, car elles risquent de ne pas bien absorber l’impact, ce qui pourrait causer des blessures futures.
  • Portez des chemises et des shorts légers, avec des tissus spécifiques pour le sport, idéaux pour éliminer la transpiration et éviter la déshydratation.
  • Portez des bas en matériaux fins (en évitant ceux en coton épais), car ils ne retiennent pas l’humidité.

Commencer la formation par une orientation

Si vous allez dans une académie, essayez de suivre la formation avec un professeur, qui peut être un entraîneur personnel ou un professionnel de l’académie elle-même. Si vous allez courir, faire du vélo ou pratiquer d’autres sports de plein air, demandez à un professionnel spécialisé de vous orienter.

Attention au chauffage

Conseil important pour ceux qui vont pratiquer des activités d’aérobic. Commencez l’entraînement avec moins d’intensité et augmentez progressivement, graduellement, pour favoriser l’échauffement des muscles, des articulations et des organes cardiorespiratoires. C’est important car en faisant des efforts intenses avec les muscles et les articulations froides, la probabilité de blessures musculaires est plus élevée.

Après la formation

Ralentissez l’intensité de l’exercice et étirez-vous après l’activité physique. De plus, hydratez-vous en buvant de l’eau, de l’eau de coco ou d’autres boissons isotoniques qui faciliteront le remplacement des liquides et des sels minéraux perdus pendant la transpiration.