Body Combat : combat, plaisir et moins de calories

Une combinaison inhabituelle et amusante de musique, de gymnastique et d’arts martiaux.

C’est la proposition de Body Combat, un programme de Body Systems qui harmonise les mouvements de karaté, de boxe, de muay thai, de jiu jitsu, de kick boxing et même de capoeira pour brûler des calories de manière dynamique et très amusante.

La base du Body Combat est d’amener les praticiens à sortir tout ce qui est accumulé.

“L’idée est de déchaîner la colère et la frustration sur un ennemi imaginaire et de diminuer ainsi le stress quotidien. Les exercices stimulent le soulagement mental tout en faisant bouger le corps”, explique Leo Fulchgnoni, entraîneur assistant de Body Combat au Brésil.

L’horaire des cours peut varier d’une académie à l’autre, mais commence généralement par une séance d’étirement afin que les participants puissent apprendre les mouvements qui seront utilisés. Ensuite, une séquence de chansons commence qui donnera le rythme des coups de poing, des coups de pied et d’autres mouvements.

“Au son d’une musique électrisante et motivante, les mouvements des arts martiaux font travailler les jambes et les bras. Ensuite, il est temps de faire des abdominaux et des pompes, puis la dernière ligne droite”, décrit Letícia Kilmas, professeur de bio-rythme.

Leo explique que tous les mouvements sont adaptés à la salle de gymnastique et ne nécessitent pas l’utilisation d’un quelconque équipement. Les participants n’utilisent que leur propre corps et la bonne nouvelle est que cette dynamique se traduit par une dépense calorique intense, entre 600 kcal et 700 kcal par classe.

Plus d’avantages

En plus d’être une grande alliée pour ceux qui veulent perdre quelques kilos, Rossana Gomes, coordinatrice de la salle de gym des coureurs à São José dos Campos, souligne que le Body Combat offre également de nombreux autres avantages pour ceux qui pratiquent :

1. Développement de la coordination et de l’agilité : les mouvements inspirés des arts martiaux font que l’activité physique stimule les participants de diverses manières.

2. Amélioration de la fonction cardio-respiratoire : étant une activité physique intense et aérobie, elle contribue beaucoup à l’amélioration de la condition physique et augmente la disposition.

Exercices de candidature : 12 options pour démarrer votre projet en bonne forme

3. Confiance en soi accrue : l’apprentissage des mouvements de combat aide à réduire le stress et contribue à un sentiment de puissance. Cependant, l’expert avertit que le Body Combat, bien qu’inspiré de diverses techniques d’arts martiaux, ne doit pas être considéré comme une classe d’autodéfense.

Qui peut pratiquer ?

Le Body Combat doit être considéré comme n’importe quelle activité physique et une évaluation est donc indispensable avant de commencer à suivre des cours. “Une bonne évaluation physique permettra de déterminer si l’élève est apte à faire de l’exercice et de montrer s’il y a des restrictions. Les personnes souffrant de pathologies des genoux, des chevilles et de la colonne vertébrale ne peuvent exercer qu’avec une autorisation médicale”, explique Renata Alves, directrice de l’Académie Malhação à Belo Horizonte.

Pour ceux qui veulent perdre du poids, l’indication est que les cours doivent être pris deux à trois fois par semaine, d’une durée de 50 minutes à une heure. “Les exercices sont préparés par une équipe spécialisée, qui recycle la séquence tous les trois mois”, explique Léo. Il ajoute que le Body Combat est pratiqué dans les gymnases de plus de 80 pays, qui suivent tous le même programme.

Les informations contenues sur cette page sont uniquement à titre d’information. Il n’est pas destiné à remplacer les conseils et le soutien des médecins, des nutritionnistes, des psychologues, des professionnels de l’éducation physique ou d’autres spécialistes.