5 conseils pour faire du vélo en hiver

faire du vélo en hiver

Ce n’est pas parce que les températures sont élevées et que la météo n’est pas de votre côté que vous devez renoncer à rouler à vélo. En suivant quelques instructions, vous allez pouvoir conserver cette activité physique et ce moyen de transport tout autant. Découvrez, dans cet article, 5 conseils que les cyclistes emploient en hiver.

Conseil n°1 : Prenez soin de votre deux-roues

Que vous ayez un vélo de ville ou un vélo électrique, vous devez l’entretenir en hiver plus qu’à n’importe quel autre moment de l’année. Avec la pluie et les températures qui diminuent considérablement, les composants du vélo sont mis à l’épreuve. Dégivrez alors les serrures avec du liquide adapté surtout si vous constatez que votre cadenas a gelé. Une bonne lubrification de l’antivol est nécessaire pour ne pas être confronté à des surprises désagréables. Pour garder votre deux roues en bon état, pensez également à lubrifier tous ses composants. Ensuite, recouvrez-le dès que vous avez fini par trajet à l’aide d’une housse ou d’une bâche spéciale. Nous vous conseillons également de bien inspecter votre vélo à chaque usage en activant le frein. Vous allez ainsi savoir si un élément a gelé et s’il nécessite une lubrification immédiate avant de prendre la route.

Conseil n°2 : Portez les bons vêtements et équipements

En roulant avec un vélo de route ou de ville, vos mains et votre tête sont très exposés. Protégez-vous alors correctement avant de bouger en veillant à couvrir vos oreilles et votre front avec un bonnet qui vous tient au chaud. Rendez-vous dans un magasin spécial et achetez un couvre-chef conçu pour les cyclistes, un bonnet qui ne gêne pas le port du casque. Pour protéger vos mains, portez des paires de gants imperméables au vent et à la pluie. Vous les trouverez aussi dans une boutique de vêtements et d’équipements sportifs. Quant aux pièces vestimentaires, choisissez-les respirants avec des propriétés de séchage avancées. La matière de fabrication doit offrir des capacités d’étanchéité et d’isolation thermique. Pour vos yeux, prévoyez des lunettes à lentille photochromatique. Elles ont l’avantage de se teindre pour s’adapter à la luminosité à laquelle elles doivent faire face.

Conseil n°3 : Conduisez prudemment

Inutile de vous rappeler que la vitesse est votre ennemi numéro 1 en hiver surtout si vous empruntez un chemin glissant pendant vos déplacements. En roulant lentement, vous vous laissez une marge de manœuvre pour freiner à la moindre urgence. En présence de la neige, vous allez devoir pédaler encore plus lentement. Par ailleurs, il est important de souligner que le freinage arrière par grand froid est plus approprié que le freinage avant et nettement plus sécurisé. En effet, les pistes destinées aux cyclistes sont sujettes à l’accumulation de feuilles d’arbre et de la neige. Evitez alors ces pistes et préférez-leur des espaces plus dégagés en faisant attention aux voitures. Pour cela, utilisez un écarteur de danger pour prévenir les automobilistes de votre présence et les tenir à distance. Nous insisterons aussi sur l’importance de vérifier la pression des pneus avant chaque départ.

Conseil n°4 : Rechargez les batteries de votre vélo électrique

Les vélos électriques fonctionnent avec une batterie. Si vous faites partie de ces adeptes des deux roues qui n’utilisent pas d’assistance électrique, rechargez vos batteries au moins une fois par mois. Cette opération doit être effectuée même si l’unité de commande ne montre pas que le niveau de charge est inférieur à la normale. Comme le déchargement automatique est inévitable, elle permet d’éviter des dommages qui, pour la plupart, sont irréversibles. Ce moyen de prévention est d’autant plus nécessaire qu’avec les températures qui baissent, votre autonomie se trouve altérée. Petite astuce : Dès que vous rentrez chez vous, placez votre batterie dans une espace à température ambiante et aéré.

Conseil n°5 : Protégez-vous des salissures

Parmi les informations que vous devez retenir pour pouvoir rouler tranquillement à vélo même lorsque la météo est catastrophique, c’est de prendre les bonnes mesures pour vous protéger des éclaboussures. La route étant généralement mouillée à cause de la pluie et de la neige, les risques de vous salir les vêtements sont bien présents. Equipez alors votre vélo avec un pare-manteaux ou un garde-boue. Cela vous évitera de finir vos trajets et d’arriver à destination avec vos vêtements plein de boue et d’eau. Notez que vous n’aurez aucun mal à trouver des vêtements de pluie destinés au cyclisme pendant les mois de froid. Il s’agit de pantalons de pluie, de vestes imperméables et de sur-chaussures.

Les bienfaits de l’électrostimulation
Sous quelles formes consommer le CBD ?