Les contre-indications du régime sans gluten

régime sans gluten

Publié le : 15 mars 20216 mins de lecture

Bien qu’un grand nombre de sportifs suivent un régime sans gluten pour améliorer leur performances, le gluten ne présente aucun danger pour les personnes non concernées par la maladie cœliaque. Le gluten est un complexe protéique, composé de gliadine et de gluténine servant à stocker des oligo-éléments et des acides aminés. Non présent dans les céréales, il se forme lorsqu’il est mélangé avec de l’eau pour apporter plus d’élasticité à la pâte.

 

Le régime sans gluten en cas d’intolérance

En cas d’intolérance au gluten, un régime doit être mis en place avec un médecin afin d’éviter toute carences nutritionnelles. En raison de nombreuses altérations survenant par des troubles intestinaux, de l’intolérance au lactose à diverses formes d’allergie et de troubles du côlon, il n’est pas simple de reconnaître la cause du malaise. Avant tout changement de régime alimentaire, il est bon de contacter son médecin pour effectuer des tests spécifiques en cas de suspicion de maladie cœliaque. La première chose à faire est une simple prise de sang pour le dosage de certains auto-anticorps) ou une visite chez un spécialiste. L’exclusion du gluten n’a pas de contre-indications en soi mais il est important de se concentrer sur deux points critiques. Suivre un régime sans gluten avant d’effectuer les tests appropriés compromet et risque de fausser les résultat des analyses. Certains compléments alimentaires sont conçus pour pallier aux éventuelles carences dues au régime sans gluten. Les principaux intéressés préfèrent se tourner vers des produits d’origine biologique et éco-responsables. C’est pourquoi, la plupart des avis sur unae sont généralement positifs. Eviter le gluten même en l’absence de maladie cœliaque ne concerne pas directement l’état de santé, mais constitue une restriction et une privation pouvant entraîner d’importantes carence. Un régime sans gluten correctement suivi est un régime qui remplace adéquatement les céréales éliminées de l’alimentation. Consommer des aliments sans gluten comme des gâteaux, les farines de riz, de pois chiches, de maïs… n’exposent pas à des carences en nutriments et n’a pas d’effets secondaires chez une personne n’étant pas intolérante au gluten.

Le régime sans gluten par choix

Pour les personnes en bonne santé sans intolérance au gluten le plus important est d’apprendre à alterner judicieusement une bonne variété de céréales afin de répondre aux besoins nutritionnels. Selon les médecins, bannir le gluten de son alimentation pour adopter un mode de vie plus « healthy » présenterait quelques risques pour la santé pour les patients non atteints de la maladie cœliaque. Cela aiderait également de perdre du poids durablement. Consommer uniquement des aliments sans gluten en l’absence d’un diagnostic de maladie cœliaque établi par des médecins spécialisés peut augmenter le risque d’obésité et de maladies cardiovasculaires. A l’occasion de la journée mondiale de la maladie cœliaque, des plats, desserts venus des quatre coins de monde sont réalisés sans gluten et sans lactose.

Les aliments sans gluten

La Société européenne de gastro-entérologie pédiatrique, d’hépatologie et de nutrition (ESPGHAN) a mis l’accent sur des aliments sans gluten, dont certains ont été rejetés par rapport à leurs homologues contenant du gluten. Les experts ont comparé plus de 600 aliments différents sans gluten et 600 produits normaux, appartenant à 14 catégories : pâtes, biscuits, pain, céréales pour petit déjeuner et même plats cuisinés. Il ressort de l’analyse des deux groupes que, par exemple, le pain a en moyenne une concentration en graisses deux fois supérieure à celle du pain traditionnel et une teneur en protéines deux à trois fois inférieure. Les biscuits industriels contiennent plus de matières grasses et moins de protéines que les biscuits sans gluten. Il est conseillé à ceux qui suivent un régime sans gluten de lire attentivement les étiquettes et de choisir des aliments moins gras. Aujourd’hui, de nouvelles recettes utilisent de nombreuses matières premières alternatives comme le sarrasin, la fécule de pomme de terre ou l’amarante. Il est important de prendre en compte le risque d’obésité surtout chez les enfants, contraints de suivre un régime sans gluten à vie, attirés par des aliments plus caloriques comme les céréales et les gâteaux trop sucrés. Les chercheurs ont réalisé des tests sur près de 100 000 hommes et femmes qui avaient participé à des études sur l’alimentation sans gluten. Les auteurs ont vu que la consommation de gluten n’est en aucun cas associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires alors que la consommation d’aliments sans gluten ne serait-ce que pour l’élimination des fibres de l’alimentation, des agents de prévention cardiovasculaire efficaces. Les chercheurs estiment que l’adoption d’un régime sans gluten n’est pas recommandée pour tous ceux qui n’ont pas de réel besoin. Selon les dernières estimations, les cœliaques représentent environ 1% de la population, un pourcentage stable pendant de nombreuses décennies, par opposition à la consommation d’aliments sans gluten, qui est en constante augmentation.

Plan du site