Cyclisme : idéal pour la consommation de calories

Le cyclisme est l’un des sports les plus populaires et la bicyclette est l’un des équipements sportifs les plus polyvalents. Car le vélo peut être utilisé partout et dans les conditions les plus diverses et convient aussi bien aux jeunes qu’aux moins jeunes. Le cyclisme est idéal pour un entraînement d’endurance favorable aux articulations. En outre, le vélo avec une consommation de 500 kcal par heure est également idéal pour perdre du poids.

Le cyclisme : Condition physique et perte de poids

Il existe de nombreuses raisons de faire régulièrement de l’exercice à vélo :

– Le vélo renforce votre condition et votre état physique général.

– Le cyclisme entraîne non seulement les muscles des jambes, mais aussi ceux de l’abdomen, des pieds, des bras et du bassin.

– Les poumons, le cœur et la circulation sont renforcés.

– Le système musculo-squelettique est soulagé lorsqu’on fait du vélo, car la plupart du poids est sur la selle. Il convient donc également aux personnes à mobilité réduite.

L’exercice à l’air libre pendant le cyclisme libère des hormones de bonheur. Mais même après l’entraînement, cela vous garde de bonne humeur lorsque les premiers bourrelets de graisse sur les fesses, les hanches et les cuisses fondent, que la cellulite disparaît et qu’aucune nouvelle varice ne se développe.

La consommation de calories en vélo est à peu près comparable à celle du jogging ou de la natation, elle est donc relativement élevée. Une barre de chocolat peut facilement être emportée par une heure de vélo.

Le vélo et le plan

Pour faire quelque chose pour votre santé, vous n’avez pas besoin de pédaler comme les pros du Tour de France. Même le trajet quotidien au travail ou en vacances et les excursions du week-end améliorent votre condition et vous aident à perdre du poids.

Les nouveaux venus dans le monde du cyclisme doivent en tout cas prendre leur temps, sinon ils risquent de souffrir de douleurs musculaires. Mais en trois semaines environ, même les cyclistes non entraînés peuvent se mettre en route.

Cependant, vous devrez faire du vélo trois fois par semaine. Il est très important de faire du vélo en souplesse pendant les cinq premières minutes pour réchauffer vos muscles. Au cours de la première semaine, il ne faut pas passer plus de 20 minutes en selle. La deuxième semaine, vous pouvez passer 40 minutes trois fois par jour, et la troisième semaine 60 minutes.

Si vous vous en tenez à ce programme de démarrage et continuez à vous entraîner de manière cohérente, vous remarquerez rapidement combien d’avantages peuvent être piétinés. Dans tous les cas, il est important de se sentir à l’aise pendant la formation. La meilleure façon de savoir si vous vous surmenez en faisant du vélo est de prendre votre pouls. La règle de base pour l’entraînement des manèges dans la plage d’impulsion parfaite est la suivante : 220 moins l’âge moins 30 pour cent. Une personne de 30 ans devrait donc avoir un pouls d’entraînement d’environ 130.

Blessures à vélo

Les blessures les plus courantes à vélo surviennent lors d’accidents, par exemple lorsque le cycliste perd l’équilibre, qu’il surplombe un obstacle ou qu’il doit effectuer un arrêt d’urgence.

Une chute entraîne généralement des abrasions, des éraflures ou des foulures. En essayant de se soutenir, les cyclistes souffrent parfois de fractures du poignet ou du coude. Si le cycliste ne porte pas de casque, il y a également un risque de blessures ou de lacérations dangereuses à la tête.

La fatigue des matériaux est un autre facteur de risque lorsque l’on fait du vélo. Comme une voiture, un vélo doit être contrôlé et entretenu régulièrement. Par exemple, le tube de caoutchouc du pneu peut devenir cassant et éclater, les plaquettes de frein s’usent ou le cadre peut rouiller, ce qui entraîne la rupture du guidon ou de la fourche sous l’effet de charges soudaines et lourdes. Si les freins tombent soudainement en panne pendant la conduite, que le cadre se brise ou qu’un pneu éclate, des accidents dangereux peuvent se produire.

Problèmes en matière de cyclisme

Cependant, la roue doit non seulement être entretenue, mais aussi réglée correctement. Si le guidon et la selle sont trop hauts ou trop bas, des douleurs dorsales et des tensions cervicales se produiront lors de longs trajets. Avec la hauteur de selle parfaite, la jambe tendue atteint juste la pédale en bas. Si la jambe est toujours en biais, la selle doit être relevée.

La position correcte de la selle est également importante. Le nez doit être droit. Utilisez un niveau à bulle pour vérifier que la selle est également parfaitement droite. Si le nez descend, les bras sont trop sollicités, ce qui peut entraîner un engourdissement. Si la pointe est dirigée vers le haut, il y a un risque de douleur abdominale.

Les hommes, en particulier, ont souvent des problèmes de prostate après de longs trajets à vélo. Mais il est possible d’y remédier par une selle ergonomique avec insert en gel.

Le cyclisme : Douleur au genou évitable

En général, le cyclisme est un sport qui ménage les articulations. Néanmoins, de nombreuses personnes se plaignent de douleurs aux genoux lorsqu’elles font du vélo. Celles-ci sont souvent causées par une surcharge ou une mauvaise posture. Vous pouvez y remédier en rétrogradant, en descendant et en poussant sur les collines ou en vous levant et en réglant correctement la selle.

La plupart des problèmes physiques liés au cyclisme sont causés par un matériel défectueux ou mal réglé. Si vous pouvez y remédier et assurer également une posture droite, des changements occasionnels de position assise et des pauses régulières, vous pouvez prévenir les engourdissements, les douleurs dans les fesses et la région génitale et les douleurs aux genoux lorsque vous faites du vélo.

Comment bien taper la balle de golf ?
Les secrets pour maîtriser le paddle