Comment bien taper la balle de golf ?

N’est pas Tiger Woods qui veut. En effet, jouer au golf est un art. Un art qui s’apprend, s’apprivoise et se perfectionne. Toutefois, tout un chacun peut s’armer de quelques astuces et conseils infaillibles pour tenter de s’approcher du doigter des plus grands champions. Vous êtes prêts ? Suivez le guide.

Choisir le matériel

Il existe différents types de clubs de golf, selon leur matière de fabrication, leur longueur et la forme de leur face. Grosso modo, il existe 3 grandes familles de clubs : les bois, les fers et le putter. Si les joueurs sont autorisés à transporter jusqu’à 14 clubs (maximum) dans leur sac, c’est pour la simple et bonne raison qu’un seul et même club ne peut pas être efficace sur tout le parcours. Il faut effectuer sa mise en jeu avec un bois, les petits coups à l’aide d’un putter…autant de recommandations que seul un expert pourra être en mesure de vous donner, notamment selon votre niveau (débutant, intermédiaire ou confirmé). Il en va de même pour le choix de la balle : poids, taille, nombre de couches, matériau du revêtement…Une bonne balle de golf ne se choisit pas au hasard. Là encore, seul un professionnel saura vous conseiller selon l’effet que vous souhaitez donner à la balle (freinage, rotation…). Une fois l’équipement en main vous allez pouvoir vous entraîner à taper de la meilleure manière qui soit.

ETAPE 1 : ajuster sa posture

Vous avez maintenant fait l’acquisition d’un équipement de qualité qui optimisera vos performances. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez lire aussi ce guide des meilleurs conseils dans le choix d’équipement de golf. Concernant la posture, la première étape consiste à ajuster l’écartement de ses pieds (le stance). Trop rapprochés ou trop éloignés et vous perdrez l’équilibre. Pour bien jouer au golf, la distance idéale entre vos 2 pieds doit être un chouya supérieure à la largeur de vos épaules. Vos genoux, quant à eux, doivent être légèrement fléchis, avec un poids du corps qui repose entièrement sur la plante des pieds (la partie haute et plate sous les orteils). L’alignement parfait associe les pieds, les hanches et les genoux en direction de la cible (c’est l’alignement square).

Etape 2 : bien tenir le grip

Pour rappel, le grip c’est la partie haute du club de golf qui sert de prise en main. Sa tenue détermine la justesse de votre swing et la trajectoire de la balle. Les débutants auront tendance à le serrer trop fort en exerçant une pression intense sur leurs doigts, notamment au moment de la frappe. Leçon numéro 1 : les mains travaillent ensemble, leurs actions sont complémentaires. Pour faire simple, les deux mains se positionnent l’une au-dessus de l’autre, selon que vous êtes gaucher ou droitier. Le grip dit baseball restera basique, tandis que les grips overlap ou interlock feront respectivement se chevaucher ou se croiser l’auriculaire d’une main sur/avec l’index de l’autre main. L’interlock représente la meilleure des prises pour frapper une balle de golf.

Etape 3 : frapper dans la balle

Prêt pour le swing ? C’est parti :

  1. Relâchez la pression sur vos bras et de vos mains (tenue du grip). Vos bras forment un triangle avec votre poitrine.
  2. Démarrez le backswing : pour lever le club et frapper la balle correctement, il faut bien déplacer le poids du corps du côté de la main forte (vers la droite pour les droitiers). La colonne vertébrale ne se déplace pas, elle pivote. Et vos bras restent soudés à la poitrine.
  3. Entamez le mouvement inverse, le downswing, en ramenant le poids du corps de l’autre côté. Pensez à bien garder la tête baissée, sans chercher à savoir où a atterrit votre balle. Petite astuce, les experts recommandent une courte pause entre les étapes 2 et 3. Cette balance de mouvement du bassin et des épaules entre ces 2 étapes clés portent même un nom : l’X-factor.
  4. Le finish vous invite à continuer d’accompagner votre balle avec votre corps et votre regard. Votre équilibre à cette étape finale s’avère être le meilleur indice de réussite.
Les secrets pour maîtriser le paddle
Faire de la marche sur un tapis de course